×

Construction d’une résidence hôtelière


L’établissement s’élève sur 4 étages et comporte 15 studios destinés à la location courte durée. Le rez de chaussée abrite d’une part une surface de commerce en plateau libre et d’autre part les services généraux de la résidence.

Deux places de stationnement sont dédiés aux résidents, dont une adaptée pour les personnes à mobilité réduite. Les garages sont localisés au même endroit que le  stationnement du bâtiment démoli, profitant ainsi de l’accès et du bateau existant depuis la rue.

Les façades se parent d’un enduit fin décliné en deux teintes. Pour les étages, la couleur gris beige se rapproche des tons naturels de la pierre tandis qu’au rez-de-chaussée, l’enduit s’apparente à un ton brique. En façade sur rue, des modénatures sont travaillées dans l’enduit de finition en respect des ornements des monuments environnants tel que le lycée Michelet. Les menuiseries ainsi que les éléments rapportés en acier viennent créer un contraste avec leur teinte grise anthracite. Un brise soleil file en façade sud-est, sud-ouest et nord-ouest au dernier niveau de l’établissement. Les garde-corps autoportants se dissimulent derrière les acrotères, se tenant ainsi hors du regard depuis la rue.

La volumétrie du bâtiment est dictée par les règles du PLU. Les valeurs de retraits et hauteurs imposées façonnent le volume et génèrent trois toits terrasses dont deux accessibles et paysagés. Un des studios du R+1 peut ainsi profiter d’une terrasse de 23m² tandis que la terrasse au R+4 de 33m² est directement accessible depuis le dégagement et donc offerte à l’ensemble des résidents.


  • Maître d'ouvrage : Privé
  • Programme : Construction d’une résidence hôtelière
  • Architecte : SISPEO Architectes avec P. Domas architecte
  • Surface : (SHON): 665 m²
  • Coût travaux : 1 800 000 €
  • Calendrier : Livraison 1er semestre 2019